L’Art des origines

Le lieu La grotte Chauvet - Pont d’Arc a été découverte le 18 décembre 1994 par trois spéléologues amateurs (Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire) dans le cirque d’Estre, méandre abandonné de la rivière Ardèche à la suite de la formation du pont d’Arc. Cette découverte a bouleversé le monde de l’archéologie et de l’histoire de l’art, en raison de l’originalité du bestiaire, de la qualité esthétique, des techniques employées et de l’ancienneté des œuvres. Avec une première phase de fréquentation humaine datée de 35000 ans.

L’Art

L’homme ! L’homme regarde… il observe… il apprend…il s’identifie à l’animal, pour le comprendre, pour le chasser, ses yeux deviennent le regard du félin, il est le saut du lion, les pattes du cheval en pleine course, il éprouve la densité du mammouth, la puissance et la force du mégacéros, il devient ours, agile comme le bouquetin, ses capacités physiques et intellectuelles se développent pour aller toujours plus loin, plus vite, plus fort ! A l’extérieur ou dans sa tête les sons des animaux se font entendre, le martèlement des sabots des chevaux sur les rochers, le rugissement du lion à la tombée de la nuit, les grognements de l’ours, le barrissement des mammouths, le chant des oiseaux… Tous ces sons se mêlent au silence et participent à cette création qui prend le spectateur dans son quotidien pour le transporter dans un univers primitif, fait de sensations, de perceptions, où tous les sens sont en éveil. Cauchemar ou réalité, vision ou rêve… l’homme peint, il peint, il laisse sa trace, pour l’éternité, il est poussé par une force intérieure à reproduire ce qu’il voit, ce qu’il est, ce qu’il ressent. Un homme vit au cœur de la vie, ses tempes vibrent,excité de ce qu’il vient de produire à la lueur du feu qui crépite en contre bas, il est face à sa création, le rêve devient formes et apparaît sur les parois humides de la grotte, il gratte, grave, trace… les images, les formes qu’il a en lui se manifestent aux yeux de tous. Le jeu du corps, des matières, des images, des sons créent cet univers, dans lequel nos ancêtres ont vécu.
Vidéo(s)
Extrait(s)

scéne de 10m x 6, hauteur : 3m
Jauge : 150 personnes pour le jeune public et 250 personnes en séance tout public.
Salle
Noir complet.
Autonomie : lumière et son
Durée : 45 mn
Tout public à partir de 5 ans.

Fiche technique du spectacle
../pdf/art_des_origines_2012.pdf

Tract de présentation, tout public

../pdf/2013_tract_origine_web.pdf

Description au format PDF du spectacle
../pdf/art_des_origines_2012.pdf

Affichette

Photos du spectacle


Plus de photos