74, chemin de la Cacharde 07130 Saint-Péray
+33 4 75 81 01 20
contact@ciezinzoline.org

Scolaire

Arts du Mime et du Geste

Created with Sketch.

Une formation pour les écoles

Notre démarche

Depuis plusieurs années (1990), la Compagnie propose des formations au théâtre gestuel en milieu scolaire.

Au fil des séances, nous avons constaté que les enfants sont très réceptifs à ce mode d’expression et qu’ils s’investissent énormément dans cette activité artistique.
Univers magique et silencieux où les gestes parlent souvent plus que les mots, redécouverte du corps expressif, de cet instrument que l’on utilise chaque jour sans forcément bien le connaître. Mimer est beaucoup plus qu’imiter ; non pas reproduire un comportement observé, mais reproduire une apparence à la fois superficielle, profonde, exacte.

Les enfants, à travers cet art, prennent conscience de leur corps et de leur voix. Action réfléchie « je fais ce geste qui va traduire ma pensée, servir ce que je veux dire ». Maîtriser le geste pour donner le meilleur de soi dans l’action de jeu. L’enfant doit trouver la voix qu’il faut pour son rôle, quelle est l’intention de jeu et réutiliser les outils dont il dispose pour pouvoir exprimer ce que son personnage doit dire et faire.

Notre démarche de travail est de faire en sorte que l’enfant soit le plus possible acteur de sa formation. L’animateur intervient pour aiguiller, donner des éléments pour trouver la solution juste si c’est nécessaire. Il faut que la technique du mime et du théâtre soit au service du jeu, de la création de l’acteur. Il est important qu’il s’approprie ces techniques pour lui permettre d’enrichir sa palette d’expression et qu’il puisse se servir de ces outils dans son quotidien.

Les enfants qui rencontrent des difficultés, à l’oral ou dans d’autres domaines, cette discipline est un moyen de s’exprimer différemment. Ils prennent confiance en eux, se découvrent, s’épanouissent. Cette activité peut provoquer des déblocages scolaires et personnels.

« Espace théâtral avec ses propres règles où les enfants peuvent exprimer leurs idées, leurs émotions, leur vécu, entrer en relation avec les autres ».

Formation scolaire : Mime

Prise de conscience des différents parties de son corps

Les déplacements

Echauffement rituel segmentaire.
Chaque partie bouge indépendamment du reste du corps.

L’emotion

Technique du mime

Expression des sentiments de base avec le visage.
Comment enrichir sa palette d’expressions d’un même sentiment.
Les sentiments sont exprimés par tout le corps.

Les points fixes : jeu de regard, de tête.
Les transformations, changements de personnages.
Notion de poids, tirer, pousser, porter… équilibre.
Manipulation d’objets.
Construction du personnage.

Prise de conscience de l’espace scenique, du public

Le rythme

Choisir un espace dans la salle face à l’animateur, afin de situer ses actions face à un Public.
Utilisation de l’espace scénique, attention aux personnes qui se trouvent tout autour.
Délimiter sa place et y rester.

Variations sur la vitesse de déplacement (marche de caractère).
Variation dans l’exécution d’une action.

Créativité : Improvisation – Création de mimodrames

Relaxation – Concentration

Faire vivre ses personnages dans des actions.
Créer ses mimodrames en fonction de l’exercice demandé sur un thème libre ou imposé.
Présentation au groupe qui devient spectateur.

Retour au calme, travail sur la respiration.
Lâcher des tensions musculaires.

Bilan de de la séance

Les enfants s’expriment sur le vécu des séances

Formation scolaire : Théâtre

Prise de conscience des différents parties de son corps

Les déplacements

Echauffement de toutes les parties du corps.
Chaque partie bouge indépendamment du reste du corps.

La marche normale, sur place, de caractère.
Les différents moteurs de la marche.
Le rythme lié aux différentes marches.

Conscience de l’espace scénique, des partenaires

Créativité : Improvisation – Création de mimodrames

La scène et ses limites : les entrées et les sorties, moment où naît le personnage.
Concentration et écoute de l’autre ; respect du jeu, donc des autres et de son partenaire.
Choisir ses options de mise en scène et les justifier.
Positionnement sur la scène.
Exercices de lâcher prise, de confiance.

Faire vivre ses personnages dans des actions.
Laisser libre cours à la créativité.
Créer son personnage en fonction de l’exercice demandé sur un thème libre ou imposé.
Construire une histoire à plusieurs : concentration, élaboration, écoute, réalisation.
Présentation au groupe qui devient spectateur.
Retour du groupe, analyse; comment peut-on l’améliorer ?
Apport de la technique du théâtre pour aller plus loin.
Jeu avec les sentiments.
Poétisation du geste, de la parole et amplification.

L’emotion

Technique théâtrale

Expression des sentiments de base avec le visage.
Les sentiments sont exprimés par tout le corps.
Changement et évolution des sentiments de base : la joie, la timidité, la colère, la tristesse.
Du geste à la parole, lieu de l’émotion.

Les points fixes, jeu de regards.
Travail sur les différentes sensations.
Notion de poids, tirer, pousser, porter…
Mémorisation textuelle et gestuelle.

Technique de la voix

Le rythme

La diction : les différentes façon de dire une phrase, l’intonation.
Le volume : l’intensité de la phrase, du murmure à l’acclamation.
Le débit : lenteur, rapidité.

Variation sur la vitesse du rythme.
   Variation sur l’exécution d’une action.

Relaxation – Concentration

Retour au calme, travail sur la respiration.
Lâcher des tensions musculaires.

Bilan de la séance

Les enfants s’expriment sur le vécu des séances

Une formation pour les écoles

Atelier de pratique artistique

Notre démarche

Depuis plusieurs années (1990), la Compagnie propose des formations au théâtre gestuel en milieu scolaire.

Au fil des séances, nous avons constaté que les enfants sont très réceptifs à ce mode d’expression et qu’ils s’investissent énormément dans cette activité artistique.
Univers magique et silencieux où les gestes parlent souvent plus que les mots, redécouverte du corps expressif, de cet instrument que l’on utilise chaque jour sans forcément bien le connaître. Mimer est beaucoup plus qu’imiter ; non pas reproduire un comportement observé, mais reproduire une apparence à la fois superficielle, profonde, exacte.

Les enfants, à travers cet art, prennent conscience de leur corps et de leur voix. Action réfléchie « je fais ce geste qui va traduire ma pensée, servir ce que je veux dire ». Maîtriser le geste pour donner le meilleur de soi dans l’action de jeu. L’enfant doit trouver la voix qu’il faut pour son rôle, quelle est l’intention de jeu et réutiliser les outils dont il dispose pour pouvoir exprimer ce que son personnage doit dire et faire.

Notre démarche de travail est de faire en sorte que l’enfant soit le plus possible acteur de sa formation. L’animateur intervient pour aiguiller, donner des éléments pour trouver la solution juste si c’est nécessaire. Il faut que la technique du mime et du théâtre soit au service du jeu, de la création de l’acteur. Il est important qu’il s’approprie ces techniques pour lui permettre d’enrichir sa palette d’expression et qu’il puisse se servir de ces outils dans son quotidien.

Les enfants qui rencontrent des difficultés, à l’oral ou dans d’autres domaines, cette discipline est un moyen de s’exprimer différemment. Ils prennent confiance en eux, se découvrent, s’épanouissent. Cette activité peut provoquer des déblocages scolaires et personnels.

« Espace théâtral avec ses propres règles où les enfants peuvent exprimer leurs idées,
            leurs émotions, leur vécu, entrer en relation avec les autres ».

Formation scolaire : Mime

Prise de conscience des différents parties de son corps
Les déplacements

Echauffement rituel segmentaire.
Chaque partie bouge indépendamment du reste du corps.

La marche normale.
Les différentes façons de poser le pied pour se déplacer.
Marches de caractères : Les différents moteurs de la marche.
Le rythme lié aux différentes marches.

L’emotion
Technique du mime

Expression des sentiments de base avec le visage.
Comment enrichir sa palette d’expressions d’un même sentiment.
Les sentiments sont exprimés par tout le corps.

Les points fixes : jeu de regard, de tête.
Les transformations, changements de personnages.
Notion de poids, tirer, pousser, porter… équilibre.
Manipulation d’objets.
Construction du personnage.

Prise de conscience de l’espace scenique, du public
Le rythme

Choisir un espace dans la salle face à l’animateur, afin de situer ses actions face à un Public.
Utilisation de l’espace scénique, attention aux personnes qui se trouvent tout autour.
Délimiter sa place et y rester.

Variations sur la vitesse de déplacement (marche de caractère).
Variation dans l’exécution d’une action.

Créativité : Improvisation – Création de mimodrames
Relaxation – Concentration

Faire vivre ses personnages dans des actions.
Créer ses mimodrames en fonction de l’exercice demandé sur un thème libre ou imposé.
Présentation au groupe qui devient spectateur.

Retour au calme, travail sur la respiration.
Lâcher des tensions musculaires.

Bilan de de la séance

Les enfants s’expriment sur le vécu des séances

Formation scolaire : Théâtre

Prise de conscience des différents parties de son corps
Les déplacements

Echauffement de toutes les parties du corps.
Chaque partie bouge indépendamment du reste du corps.

La marche normale, sur place, de caractère.
Les différents moteurs de la marche.
Le rythme lié aux différentes marches.

Conscience de l’espace scénique, des partenaires
Créativité : Improvisation – Création de mimodrames

La scène et ses limites : les entrées et les sorties, moment où naît le personnage.
Concentration et écoute de l’autre ; respect du jeu, donc des autres et de son partenaire.
Choisir ses options de mise en scène et les justifier.
Positionnement sur la scène.
Exercices de lâcher prise, de confiance.

Faire vivre ses personnages dans des actions.
Laisser libre cours à la créativité.
Créer son personnage en fonction de l’exercice demandé sur un thème libre ou imposé.
Construire une histoire à plusieurs : concentration, élaboration, écoute, réalisation.
Présentation au groupe qui devient spectateur.
Retour du groupe, analyse; comment peut-on l’améliorer ?
Apport de la technique du théâtre pour aller plus loin.
Jeu avec les sentiments.
Poétisation du geste, de la parole et amplification.

L’emotion
Technique théâtrale

Expression des sentiments de base avec le visage.
Les sentiments sont exprimés par tout le corps.
Changement et évolution des sentiments de base : la joie, la timidité, la colère, la tristesse.
Du geste à la parole, lieu de l’émotion.

Les points fixes, jeu de regards.
Travail sur les différentes sensations.
Notion de poids, tirer, pousser, porter…
Mémorisation textuelle et gestuelle.

Technique de la voix
Le rythme

La diction : les différentes façon de dire une phrase, l’intonation.
Le volume : l’intensité de la phrase, du murmure à l’acclamation.
Le débit : lenteur, rapidité.

Variation sur la vitesse du rythme.
   Variation sur l’exécution d’une action.

Relaxation – Concentration

Retour au calme, travail sur la respiration.
Lâcher des tensions musculaires.

Bilan de la séance

Les enfants s’expriment sur le vécu des séances