Festival l’enfance de l’art 2007, le programme

Les arts du Mime, le geste vivant

Festival l’enfance de l’art 2007, le programme

Organisation de l’édition du 11 au 16 juin 2007

Objectifs
Permettre des rencontres privilégiées, entre de jeunes
spectateurs et des artistes issus de différentes disciplines
artistiques : spectacle vivant.
Au programme des spectacles : de conte, de mime, de la danse
contemporaine, des chansons, de théâtre, de cirque, de marionnettes
Notre souhait est de faire découvrir aux enfants des spectacles très
variés, présentés par des professionnels.

* Un festival pour rêver, s’émerveiller, voyager, avec les spectacles présentés pendant ces six jours.
* Un festival pour apprendre dans le cadre d’ateliers de pratiques artistiques.
* Un festival pour présenter un travail de création réalisé en classe pendant l’année avec un artiste.

Public
de 3 à 13 ans, les élèves des écoles maternelles, primaires, collèges (6ème et 5ème), familles, centres aérés,
maison des jeunes et de la culture, centres sociaux.

Dates
11 – 12 – 14 – 15 juin 2007, de 9h30 à 15h30 : journées dédiées aux scolaires.
2 JOURNEES TOUT PUBLIC : Mercredi 13
juin de 10h à 18h
Samedi 16 juin : fête de la musique des enfants dans la ville de Saint-Péray !

Rayonnement
Le festival s’adresse aux enfants des écoles de tout le département de l’Ardèche, et des départements limitrophes comme la Drome et l’Isère, aux résidents du Pays de Crussol et au public du bassin Valentinois.

Organisation
Lors de la précédente édition 150 personnes bénévoles et professionnelles se sont relayées pour accueillir 2400 enfants, et faire en sorte que ces journées soient réussies.

Lieux du festival
A St-Péray : à la Cacharde : Espace de Création, de Formation & de Diffusion artistique de la Compagnie Zinzoline porteuse du projet.
Dans un écrin de verdure, nous disposons de trois lieux de spectacles 2 salles, une de 130 places et une de 80 places, un chapiteau de 200 places.
Installation de 8 grandes tentes pour accueillir les ateliers et pour les espaces de repos.

Comment participer ?
* Vous venez passer une journée avec nous :
Vous découvrez au minimum deux spectacles et vous participez à des ateliers
de pratiques artistiques.

Journée type
9h30/11 h00 : spectacle et discussion – 11h15/12h00 atelier ou spectacle
extérieur – 12h/13h repas – 13h/14h30 spectacle et discussion – 14h45/15h atelier
ou spectacle – 15/15H30 départ. Ces horaires sont variables en fonction
des spectacles choisis et des ateliers proposés.

Des nouveautés pour cette cinquième édition !
Plus de spectacles, d’animations en extérieur pour réduire les
attentes entre les spectacles. Plus d’ateliers. Plus de rencontres avec les
comédiens ; des temps de discussions suivront le spectacle.

Coût par enfant : 9,50 euros – 3 accompagnateurs gratuits par classe.

Le festival est conventionné par le Conseil Général de
l’Ardèche et par la Mairie de Saint-Péray, il est soutenu par
l’éducation nationale.

Réservation dès aujourd’hui. Contactez nous au plus tôt.

2 JOURNEES TOUT PUBLIC :
Mercredi 13 juin de 10h à 18h : journée des familles à des centres de loisirs à des papis mamies et leurs petis enfants

ࢠSamedi 16 juin : fête de la musique des enfants dans la ville de Saint-Péray
ࢠDes spectacles dans la ville, des jeux pour les enfants, de la musique, de 14 h jusqu’en début de soirée.

Contact :
Direction artistique du festival : Philippe Phénieux
La Cacharde – Av. F. Ducros – 07130 Saint-Péray
04.75.81.01.20 ou 06.09.32.76.63

Photos enfance de l'art à la Cacharde

Photos enfance de l'art à la Cacharde

Pour aller plus loin dans notre projet associatif, nous avons créé en juin 2002 un festival
de spectacles jeune public : « L’enfance de l’art » seul festival ayant cette spécificité sur
les départements de l’Ardèche, de la Drome, de l’Isère.

Temps fort de la saison pour les membres de l’association, les artistes, les spectateurs,
les scolaires (4 journées leurs sont réservés).

« L’enfance de L’art » est placée sous le signe de la rencontre. C’est un espace temps pour favoriser
des échanges privilégiés entre de jeunes spectateurs et des artistes.

Les rencontres s’effectuent à travers la présentation de spectacles, lors d’ateliers de pratiques
artistiques, c’est l’occasion pour des classes d’aborder une technique d’expression, de faire plus
connaissance avec un artiste.

* Des classes travaillent sur des projets de création artistique et viennent présenter le fruit de
leur imagination devant d’autres élèves, des professionnels. Des échanges avec le public se déroulent à
la fin des représentations.

Le festival devient le point d’orgue de leur projet.

* Ces rencontres ont débouché sur la venue l’année suivante d’artistes dans les écoles pour accompagner
des projets de création, ou pour jouer leur spectacle.

* Un dossier sur les spectacles programmés est envoyé en amont de la manifestation pour permettre que
les enfants et les enseignants préparent les rencontres, qui sont proposées après les spectacles.
Temps pour que les enfants s’expriment sur ce qu’ils ont découvert et qu’ils posent des questions sur
les métiers du spectacle.

Le festival comme soutien à la diffusion et à la création artistique

La richesse de ces éditions, et les besoins identifiés nous poussent à continuer à développer
cette action de diffusion au service des Compagnies professionnelles. Elles peuvent sur cette
semaine présenter plusieurs fois leurs spectacles. Lors des prochaines éditions nous souhaitons
soutenir des artistes sur de nouvelles créations qui seraient présentées en avant première. Nous souhaitons que le festival soit un tremplin pour de jeunes Compagnies du département de l’Ardèche.

Sensibilisation du jeune public au spectacle

Il est important de continuer ce travail de sensibilisation du jeune public au spectacle vivant,
l’éducation artistique permet à l’enfant de découvrir le monde à l’aide de tous ses sens, avec émotion
intelligence et sensibilité. Les enfants apprennent a développer une réflexion critique, ils développent
leur capacité de comparaison entre les spectacles, se forgent une opinion sur ce qu’ils ont vu, pour la
confronter avec d’autres.
Depuis la création du festival, des classes viennent aussi découvrir des spectacles à la Cacharde dans le
cadre de notre programmation annuelle. Nous proposerons des rencontres entre enseignants et artistes, des conférences sur les bienfaits de l’art
dans le développement de l’enfant.

Formation pour les enseignants

Nous mettrons en place en lien avec l’éducation nationale des conférences pédagogiques en direction
des enseignants, sur la conduite
d’ateliers de pratiques artistiques en lien avec des artistes du
spectacle. De l’idée à la réalisation du projet.

Partenariats

* Travail en lien avec le CDDP de l’Ardèche pour promouvoir des livres, des auteurs en direction des
enseignants.

* Des Associations de la ville de Saint-Péray s’impliquent : L’association familiale – Association de
parents d’élèves APEA – les Amicales Laïques du Pays de Crussol –

* Les villes de St Péray – Guilherand Grange – Cornas – Toulaud – Alboussière – Bourg-les Valence.
La Communauté de Communes du Pays de Crussol nous soutiennent dans cette initiative.

Des entreprises nous aident à différents degrés, financièrement et matériellement.

De nouvelles passerelles se tendent. Des liens se tissent !